Découvertes

à bord du « Persévérance », le bateau de Jean-Louis Etienne, pour étudier l’océan Austral



Publié



Durée de la vidéo : 4 min

Pôle Sud : à bord du "Persévérance", le bateau de Jean-Louis Étienne, pour étudier l'océan Austral -
Pôle Sud : à bord du « Persévérance », le bateau de Jean-Louis Étienne, pour étudier l’océan Austral

Pôle Sud : à bord du « Persévérance », le bateau de Jean-Louis Étienne, pour étudier l’océan Austral –
(France 2)

À 77 ans, Jean-Louis Étienne, l’infatigable explorateur des pôles, se lance dans une opération pour percer les secrets de l’océan Austral, qui entoure l’Antarctique. Une équipe de France Télévisions a pu embarquer à bord de son nouveau bateau, « Persévérance ».

L’Antarctique, continent blanc du pôle Sud, est en quelque sorte le climatiseur de la planète, avec sa calotte de glace géante. L’océan Austral qui l’entoure est un immense puits de carbone. Pour en percer les secrets, une équipe de France Télévisions a embarqué à bord de « Persévérance », le nouveau voilier océanographique de l’explorateur Jean-Louis Étienne.

Près de 3°C en plus en 50 ans

La péninsule antarctique est, par endroits, encore méconnue. Le bateau comporte un laboratoire embarqué, afin d’étudier les courants, les vents et la composition de l’eau de mer. Sur le pont du bateau, quand la brume se lève, l’équipage enregistre des données pour analyser la qualité de l’air et la transparence de l’atmosphère. Pour Jean-Louis Étienne, ce travail scientifique doit permettre d’alerter et de sensibiliser l’opinion pour mieux protéger la région australe. L’Antarctique joue un rôle de régulateur de la machine climatique, mais il subit les conséquences du réchauffement. La température y a augmenté de près de 3 °C en 50 ans.





Source link

Related posts

réussir, conserver et recycler sa citrouille !

prconcept

une destination prisée lors du week-end de Pâques

prconcept

gravir un sommet à plus de 4 000 mètres dans les Alpes, épisode 1

prconcept

Laisser un Commentaire