Flash info

Cette image d’un “robot arbitre” censé être utilisé pour la Coupe du monde est un photomontage


Publié le :

Depuis le 11 juin 2022, plusieurs comptes Twitter et Facebook partagent une photo censée représenter l’un des “robots” qui, d’après eux, servira d’arbitre assistant lors de la prochaine Coupe du monde de football. Mais cette image est en réalité un photomontage et la FIFA a elle-même expliqué qu’aucun robot ne sera utilisé pour l’arbitrage.

La vérification en bref

  • Depuis le 11 juin 2022, des comptes Twitter et Facebook affirment que la prochaine Coupe du monde de football verra l’utilisation de robots destinés à assister les arbitres. Ils en tiennent pour preuve une image montrant, d’après eux, l’un de ces nouveaux assistants. 
  • En réalité cette image est un photomontage que l’on peut détecter notamment avec l’outil Forensically. La Fifa a d’ailleurs affirmé récemment qu’elle n’aurait pas recours à des robots assistants d’arbitre, mais seulement à une nouvelle technologie destinée à mieux repérer les situations de hors-jeu.

Comment vérifier que cette image est un photomontage ?

Un utilisateur de Twitter nous a signalé, sur notre compte @InfoIntoxF24, cette image censée montrer un “robot arbitre” qui, d’après plusieurs publications Facebook et Twitter, devrait être utilisé lors de la prochaine Coupe du monde de football. De nombreux commentaires laissés sous ces publications s’alarment d’ailleurs de l’arrivée de ces robots qui pourraient remplacer des arbitres humains.

Capture d’écran d’un des tweets, publié le 11 juin 2022, affirmant que cette photo montrerait un arbitre robot utilisé lors de la prochaine Coupe du monde.
Capture d’écran d’un des tweets, publié le 11 juin 2022, affirmant que cette photo montrerait un arbitre robot utilisé lors de la prochaine Coupe du monde. © Observateurs

L’utilisation de l’outil Forensically, qui permet d’analyser des images (voir ici comment procéder), donne un indice laissant bien penser qu’il s’agit d’un photomontage. La fonction “noise analysis” de cet outil permet de relever des incohérences : le robot est bien plus détaillé que tous les autres éléments présents sur cette image.

Capture d’écran de l’image d’origine analysée par l’outil Forensically. 15/06/2022.
Capture d’écran de l’image d’origine analysée par l’outil Forensically. 15/06/2022. © Observateurs

En recherchant l’origine de cette image grâce à une recherche d’image inversée (voir ici comment procéder), on trouve une photo prise par le photographe Mike Hewitt à Londres le 1er octobre 2016, lors d’un match de Premier League opposant West Ham et Middlesbrough. Or on y retrouve exactement les mêmes éléments, par exemple le même fond et la même personne arrière-plan, à l’exception de l’arbitre et de son drapeau.

Capture d’écran du site Getty images sur lequel on retrouve cette photographie prise le 1 octobre 2016 à Londres.
Capture d’écran du site Getty images sur lequel on retrouve cette photographie prise le 1 octobre 2016 à Londres. © Observateurs

Cette image de “l’arbitre robot” est donc un photomontage réalisé à partir de cette photographie prise en 2016. De plus, Pierluigi Collina, président de la commission des arbitres de la FIFA, a lui-même démenti cette rumeur selon laquelle des robots arbitres seraient utilisés lors de la prochaine Coupe du monde. Il a expliqué dès le 9 février 2022 que la nouvelle technologie qui sera effectivement utilisée pour cette prochaine compétition, et qui a déjà été testée à plusieurs reprises, est un programme informatique censé aider les arbitres à mieux repérer les situations de hors-jeu. 





Source link

Related posts

la popularité effilochée d’Imran Khan le pousse à jouer son va-tout

prconcept

Guerre en Ukraine : que faut-il retenir de l’entretien télép

prconcept

à Jénine, «assiégée» par l’armée israélienne, le marché a grise mine

prconcept

Laisser un Commentaire